L’assurance vie est-elle toujours rentable ?

ParStephane Jamison

L’assurance vie est-elle toujours rentable ?

Depuis le début de l’année, nous avons pu constater un déclin probant sur le rendement d’une assurance vie. Toutefois, vous devez savoir que ce type de placement demeure indispensable et offre des bénéfices incontournables aux assurés. 

En d’autres termes, l’assurance vie est toujours rentable. Il faut juste prendre en compte certains critères en fonction des risques que vous devez éviter. Nous avons récolté pour vous, toutes les informations essentielles sur le sujet.

Les catégories de placements envisageables en assurance vie 

Si vous voulez obtenir des intérêts intéressants en souscrivant à ce type de couverture, vous êtes tenu de considérer deux éléments interdépendants et d’une importance capitale : 

Tout d’abord, les termes assurance vie rentabilité fonctionnent ensemble. Ce modèle de cautionnement est effectivement une opération d’investissement. C’est dire que vous pouvez gagner de l’argent en déposant des fonds chez l’assureur, tout en sollicitant des précautions vitales.

Le rendement d’une assurance vie dépend généralement du support sur lequel vous voulez placer ou investir un capital. Vous devez choisir un support de placement en fonction de vos objectifs tout en prenant compte des risques, du montant à placer et de votre âge. Vous pouvez adhérer à deux types de contrats :

Le contrat monosupport

En signant un contrat monosupport, votre capital sera placé sur un seul support qu’on appelle « le fonds euro ». Ce type de contrat réduit les éventuels risques sur les versements. Vos gains seront effectivement versés directement sur votre capital.

D’ailleurs, ce protocole sécurisé produit continuellement des intérêts annuels. Ce qui signifie que votre capital sera toujours supérieur au prix de rachat de votre capital.    

Le contrat multisupport

En ce qui concerne le contrat multisupport, l’objectif est de subdiviser les versements pour accroitre vos bénéfices. Contrairement au contrat monosupport, vos investissements seront placés sur les marchés financiers en unités de compte. Par conséquents, vous pouvez investir sur des actions, des bourses, de l’immobilier, etc.

Cette approche augmente considérablement vos gains. Cependant, vous devez prévenir certains risques qui peuvent vous induire en erreur.   

Assurance vie et rentabilité fiscale

Vous devez toujours corréler l’assurance vie avec la fiscalité. Au sens strict, l’assurance vie constitue effectivement un contrat d’assurance et d’épargne. L’assuré verse des fonds à durée limitée à l’assureur pour obtenir, en contrepartie, un revenu capitalisé.

La rente en question n’est pas taxable. Des prélèvements fiscaux ne sont effectués qu’au terme du contrat ou pendant un retrait de l’assureur. Le taux de rentabilité sur les produits d’assurance vie est situé aux alentours de 2 % des versements effectués.    

Vous devez également savoir qu’un retrait de capital dans les 8 premières années, le taux d’imposition est plus élevé. Après 8 ans, vous aurez aussi droit à une déduction conséquente des impôts.   

Comment obtenir plus de rentabilité en assurance vie ?

Si vous cherchez à gagner plus de rentabilité en assurance vie, vous devez vous informer des pièges qu’il faut éviter à tout prix. Les engagements d’épargne renferment souvent des risques à prendre en compte.

Ces risques sont principalement liés à l’incertitude. Qu’il s’agisse de la sécurité des fonds, des termes du contrat ou encore de la solidité de l’établissement, vous devez toujours prendre des précautions pour garantir une meilleure assurance vie. 

Choisir un établissement solide

Vous devez tout d’abord privilégier les informations. Choisir un assureur financièrement solide, un établissement solvable. Les banques ou les autres établissements d’investissement ressortent chaque année leur chiffre d’affaires pour fidéliser ses clients. Avant de choisir votre assureur, assurez-vous de disposer de ces renseignements.

Vérifier les clauses du contrat

Ensuite, vous devez également accorder de l’importance aux clauses du contrat. Dans certains cas, l’assureur ne profite pas pleinement de ses droits sur les dispositions contractuelles. Lorsque vous souscrivez à une assurance vie, veillez à bien vérifier les termes du contrat.

Ne pas négliger les informations

Enfin, vous devez penser à fournir toutes les informations personnelles à l’assureur pour qu’il puisse effectuer les procédures légales en cas de décès. Certains contrats négligent effectivement les démarches sur la désignation du bénéficiaire légal si l’assuré vient à décéder.   

À propos de l’auteur

Stephane Jamison author

Laisser un commentaire