Planification patrimoniale à Bruxelles, les points clés à savoir

Parjulesgerard363

Planification patrimoniale à Bruxelles, les points clés à savoir

De prime abord, il convient de préciser que le patrimoine est constitué par l’ensemble des biens appartenant à une personne physique ou morale. Toutes les actions et les droits qui y sont liés en font également partie. D’une manière générale, il est composé de trois choses bien distinctes à savoir les biens, les dettes et les obligations.

La planification patrimoniale peut alors être définie comme étant la programmation de plusieurs actions pour atteindre les objectifs de son propriétaire. Pour ce faire, plusieurs critères doivent être respectés. Dans cet article, découvrez quels sont-ils.

Faire le point sur sa situation financière et patrimoniale

L’opération consiste en une analyse de votre santé financière et aussi à faire le bilan sur l’ensemble de votre patrimoine. Pour ce faire, il faut se baser sur les données actuelles. Il s’agit d’une étude permettant de recenser tous les actifs et les passifs d’un particulier. Le but de cette étape est de permettre à un investisseur de diversifier ses actifs en fonction des objectifs patrimoniaux qu’il s’est fixés.

Pour le faire, on peut faire appel à un professionnel. Il est également possible de le faire soi-même grâce aux différents logiciels proposés en ligne.

Opter pour une stratégie qui convient à votre situation

Elle doit être choisie en fonction des objectifs que vous vous êtes fixés. Il faut savoir que la situation de chaque personne est différente. Le plan à mettre en œuvre peut varier selon le profil de chaque individu. Pour une planification patrimoniale à Bruxelles, on peut faire appel à des professionnels tels qu’un banquier ou un conseiller en gestion de patrimoine pour vous aider à mettre en place la meilleure stratégie possible.

Lors de l’établissement de votre plan, il faut se poser un certain nombre de questions. Elles concernent notamment : la somme d’argent qu’il faut économiser le montant dont vous aurez besoin la manière dont on va reporter et réduire les impôts avant et après la retraite les besoins en protection.

Pour mettre au point un plan efficace, il existe un certain nombre de démarches à suivre. Pour ce faire, il faut entre autres : faire son testament : pour faire connaître ses volontés souscrire une assurance vie afin d’assurer la sécurité financière de ses proches contracter une assurance dépendance pour se parer à une éventuelle perte d’autonomie proposer une directive médicale anticipée.

Fixer vos objectifs afin de mettre en place une planification

Le but de toute planification est de s’assurer que tout se passe comme on le souhaite lorsque le moment fatidique de notre décès arrive. Il peut ainsi différer d’une personne à une autre. Dans la majorité des cas, il s’agit :

  • d’assurer la sécurité financière de sa famille pour une période assez longue
  • d’offrir la possibilité à ses héritiers de recevoir leur part d’héritage dans les plus brefs délais
  • de rentabiliser son patrimoine jusqu’à la majorité de ses enfants réduire les différents frais pouvant diminuer la valeur de son patrimoine transférer le contrôle de votre société à vos héritiers
  • d’éviter la liquidation de vos biens pour régler toutes vos dettes limiter l’impact fiscal sur le patrimoine.

Cette liste n’est pas exhaustive, il est possible d’y ajouter plusieurs éléments en fonction de vos envies.

À propos de l’auteur

julesgerard363 editor