Comment accéder aux métiers du bâtiment ?

ParStephane Jamison

Comment accéder aux métiers du bâtiment ?

Le secteur du bâtiment a récemment connu une crise, mais cela n’empêche que de nouveaux besoins émergent. Ce qui en fait l’un des premiers employeurs de France. En effet, le secteur compte plus de 1,2 million de salariés et 281 490 recrutements en 2018 d’après les sources. Le domaine de l’écoconstruction et de la rénovation exigent de nouvelles compétences. Ce explique le fait que l’offre de formation a connue un développement considérable allant du bac+2 au diplôme d’ingénieur. Dans cet article, découvrez les différentes formations que vous pourrez envisager.

Suivre une formation BTS

Si vous souhaiter occuper une poste à responsabilité dans le BTP, optez pour le BTS. Vous pourrez accéder à plus de 20 BTS qui vous dureront deux ans. Au programme, vous aurez un stage professionnel et environ 30 heures de cours par semaine. Vous aurez généralement des matières générales (langue vivante, français, mathématiques), puis des matières professionnelles ainsi que des moments consacrés au projet de réalisation.  Selon vos objectifs, vous pourrez miser sur un BTS qui vous préparera à des professions qui se rapportent à plusieurs corps de Metiers du Bâtiment Haute Savoie. Pour devenir conducteur de travaux ou chef de chantier, le BTS Études et économie de la construction, le BTS Bâtiment ou le BTS Travaux publics sont de mise. Par contre, si vous souhaitez accéder à des postes plus spécialisés, optez pour un BTS plus pointus comme le BTS Fluides énergies domotique option DBC qui permet d’être domoticien ou le BTS Aménagement finition pour devenir carreleur, plâtrier ou peintre en bâtiment.  

Opter pour une formation DUT

Le DUT est en revanche indiqué à tous ceux qui préfèrent suivre une formation plus théorique. Accessibles aux bacheliers professionnels, cette formation est surtout plus facile d’accès à ceux qui ont un bac S ou STI2D. Cela s’explique par le fait que la sélection à l’entrée est plus difficile. Grâce au DUT Génie civil, construction durable, vous pourrez avoir une bonne maitrise des fondamentaux du BTP. Vous pourrez aussi acquérir des compétences opérationnelles allant de la création des ouvrages à leur réalisation sur un chantier. Par contre, si vous souhaitez occuper un poste dans le domaine des installations climatiques et énergétiques, le DUT Génie thermique et énergie est fait pour vous. 

Obtenir une licence et un master

Pour compléter les formations courtes (BTS et DTU), vous pouvez très bien vous orienter vers des formations qui vous permettront d’obtenir une licence professionnelle dans le secteur du BTP. Très appréciée de la profession, ce type de diplôme s’étend sur plusieurs domaines allant de la licence professionnelle Métiers du BTP en passant par les licences professionnelles Métiers du BTP. A l’université, il existe près de 20 licences générales, environs 40 en sciences pour l’ingénieur et souvent avec des parcours en génie civil. Ensuite, vous pouvez continuer en master ou accéder à une école d’ingénieurs afin de se tourner vers des formations de conduite de travaux ou d’études techniques.

Intégrer une école d’ingénieur

Dans la grande majorité des cas, l’entrée dans une école d’ingénieurs se fait sur concours après une classe préparatoire ou après le bac. A l’issue des formations prodiguées par les écoles spécialisées, vous pourrez obtenir des diplômes reconnues par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieur). C’est seulement de cette manière que vous pourrez accéder aux fonctions d’encadrement dans le BTP.         

À propos de l’auteur

Stephane Jamison author