Faire un investissement locatif dans l’immobilier ancien : Quels sont les avantages ?

Parmichael

Faire un investissement locatif dans l’immobilier ancien : Quels sont les avantages ?

Vous êtes désireux (se) d’effectuer un investissement locatif dans l’ancien ? Souvent, cela peut constituer un choix idéal pour un investisseur souhaitant bénéficier d’un rendement locatif élevé et d’un emplacement en centre-ville, à l’instar de Paris. Dans cette ville, les programmes neufs sont quasi-inexistants, en dehors de quelques programmes de luxe dont la plupart ne sont pas adaptés à l’investissement locatif. Cependant, si acheter des logements neufs représente certains avantages, miser dans le locatif ancien est une opportunité à ne pas manquer, notamment quand on veut constituer son patrimoine. En effet, en comptant un soutien considérable de la législation, en référence la loi Malraux et le dispositif Pinel.

Investir dans l’ancien immobilier : les atouts!

Considéré comme le refuge idéal, l’immobilier ancien offre de nombreux avantages, qu’il soit loué avec ou sans les meubles. Un investissement locatif dans l’ancien vous permettra en l’occurrence, de bien choisir la zone géographique dans laquelle la demande est forte. Cela, afin de bénéficier d’un bien en nature que vous pourrez toujours revendre quand vous le souhaiterez.

Une diminution de l’impôt grâce au dispositif Malraux

A partir du dispositif Malraux, les propriétaires de logement locatif ancien peuvent bénéficier d’atouts fiscaux très intéressants. Autrement, quand vous faites un investissement locatif dans l’anciengrâce à ce dispositif, le prix de vos impôts diminue, tout comme l’offre de crédit immobilier pour acquérir un bien immobilier. Il en est de même en ce qui concerne les frais de notaires. Ce qui ne laisse pas les investisseurs et les programmes immobiliers indifférents.

Ce même dispositif leur permet également de constituer leur projet d’investissement ou leur patrimoine en profitant d’une taxe foncière réduite par rapport à celle d’un immobilier neuf.

Une défiscalisation des revenus fonciers :

Si vous investissez dans le logement locatif ancien, vos revenus fonciers seront défiscalisés. Cela vous permettra d’augmenter nettement vos revenus fonciers ainsi que vos revenus locatifs. Mais encore, par son cachet, un logement locatif ancien est bien plus facile à louer. Ce qui représente un vrai atout allouant un grand nombre de garanties pour l’investisseur ou encore le propriétaire du logement.

Les logements touchés par la défiscalisation et la baisse des impôts sont en majeure partie ceux qui se trouvent dans les zones nues et dans les espaces de conservation. Le but étant de protéger le patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP). Le lieu d’hébergement se trouve en France métropolitaine et en Outre-mer et le contrat peut durer jusqu’à 9 ans.

En décidant de faire votre investissement dans ces logements anciens, vous aurez directement une réduction d’impôt : Plafond 100000 Euro/an de travaux pendant 4 ans, avec cela, moins de 30 % des travaux de restauration du secteur du bâtiment seront économisés et moins de 22% des travaux dans les zones protégées de l’architecture, de l’urbain et du paysage (ZPPAUP). A noter que le locataire ne doit pas appartenir au contribuable du bailleur ni être ascendant ou descendant.

Qu’en est-il de l’exonération fiscale dans la loi Pinel ?

Rappelons tout d’abord que l’exemption fiscale PINEL est une réduction d’impôt permettant de défiscaliser son revenu foncier. En effet, elle vise à lutter contre le déficit foncier, quand on fait référence à l’investissement locatif dans l’ancien. La réduction du taux d’imposition est accordée en fonction de la mise en location et de la période durant elle est effectuée. Protection à la loi PINEL, la réduction d’impôt s’applique directement au montant de l’investissement locatif dans l’ancien. En ce qui concerne le propriétaire, dans un premier temps, il devra tout d’abord accepter une durée de location de 6 à 9 ans, et avec le temps, cela peut être prolongé jusqu’à 12 ans. Sachant que l’avantage fiscal est réparti sur toute la durée du contrat, la limite du plafond global est de 300 000 euros à 5500 euros par mètre carré. Il n’en tient alors qu’à vous de bien choisir !

À propos de l’auteur

michael administrator

Laisser un commentaire