Maison container : concept et démarches à suivre pour la construction

Parmichael

Maison container : concept et démarches à suivre pour la construction

Construire une maison est coûteuse. L’option qui se présente la moins onéreuse est la maison container. C’est un modèle de construction économiquement rentable. Ce type de maison est rapide à faire et offre une originalité. À l’instar de la construction de maison classique, les maisons containers nécessitent elles aussi des démarches au niveau des travaux et requiert une autorisation au niveau de l’administration communale.

La particularité d’une maison container est liée au fait qu’il s’agit d’une solution de construction qui intéresse par son aspect vite fait, bien fait. Ces types de maisons sont abordables que ce soit sur le coût que sur leur caractère pratique. Vous pouvez obtenir plus de détails ici.

Le coût d’une maison container

En amont à la construction d’une maison container, il faut en connaître les spécificités. En effet, il existe généralement deux modèles de container pour une hauteur de 2,59 m.

  • Les containers de 20 pieds (5,9 m x 2,35 m) pour une surface utile de 13,86 m² ;
  • Les containers de 40 pieds (12 m x 2,35 m) pour une surface utile de 28,27 m².

Le prix réel constaté pour la construction d’une maison container est en moyenne 1 600 € HT du m². Cela prend en compte la livraison, la pose et prêt à meubler avec les prestations standards.

Procédure d’obtention du permis de construire

La construction d’une maison container nécessite également une procédure administrative. L’introduction de la demande de permis est subordonnée au fait que tous les pièces et documents du terrain soient à jour. Le document complet comprend les formulaires, le plan de masse, le plan des façades et une copie du cadastre.

Après dépôt de la demande, le service d’urbanisme de la mairie étudiera votre dossier aux fins d’approbation ou non. En cas d’acception, l’administration vous adressera un courrier de notification. Dès cet instant, vos voisins disposent de 2 mois pour faire appel de la décision. Si le dossier est incomplet, l’administration vous contactera dans un délai d’un mois pour vous permettre de compléter les pièces manquantes.

À propos de l’auteur

michael administrator

Laisser un commentaire