Nouvelle installation sanitaire : quels précautions faut-il prendre ?

ParStephane Jamison

Nouvelle installation sanitaire : quels précautions faut-il prendre ?

Poser une nouvelle installation sanitaire requiert un minimum de savoir-faire et de savoir-être. Une connaissance approfondie des lois physiques fondamentales, une dextérité à toute épreuve et un sens de l’écoute, voici les aptitudes exigées. Mais surtout, le bricoleur doit faire preuve de prévoyance pour éviter les factures salées.

Des dépenses à prévoir

En plomberie, il faut toujours se tenir prêt à assurer des réparations dans toutes les circonstances. Parmi les éléments composant une installation sanitaire, certains sont conçus pour ne durer que quelques mois. On trouve des marques de mitigeurs qui répondent à ce critère. Ces équipements permettent aux plombiers informels de faire des allées-et-venus chez certains clients crédules et de leur soulager de quelques dizaines d’euros  à chaque intervention. Ces frais de réparation doivent être pris en considération. Mais surtout, il faut faire appel aux bons plombiers pour assurer la mise en place des équipements nécessaires au bon fonctionnement des installations. Des abonnés franciliens ont vu leurs dépenses consacrées à la plomberie augmenter à cause des pratiques des artisans informels.

Joints et filetage

Il faut toujours avoir des joints de rechange. Ces éléments sont essentiels pour assurer l’étanchéité des appareils et pour les empêcher de tomber en obsolescence trop rapidement. Il est réellement important de savoir quel type de joints d’adaptent aux robinets et quels raccords choisir pour les installations. Il faudra également être très vigilent au niveau de la réserve de fils d’étanchéité. Filasse ou téflon, qu’importe, il faut en avoir une bonne quantité en réserve. Avoir une réserve en termes de dispositif d’étanchéité peut faire économiser une bonne centaine d’euros en n’appelant pas le professionnel pour dévisser un raccord ou des écrous.

Chauffage central

L’entretien annuel du chauffage central peut faire économiser quelques milliers d’euros aux ménages. Une vidange quotidienne et le remplacement des pièces par les équipements professionnels. Cependant, ces travaux sont pris en charge, en cas d’installations communes. Aussi, il suffit de vérifier la consommation et le fonctionnement des équipements, le reste consistera à trouver les meilleurs artisans et les aider dans leur démarche de réparation. A noter que les pièces d’une chaudière sont supposées tenir quelques années, normalement, plusieurs, si les entretiens sont effectuées de manière régulière.

 

À propos de l’auteur

Stephane Jamison author

Laisser un commentaire