Métier de plombier, lorsque les femmes s’y mettent

ParStephane Jamison

Métier de plombier, lorsque les femmes s’y mettent

Cet univers majoritairement masculin qu’est le métier de plombier compte de plus en plus de femmes. Car pour un univers qui a été pendant longtemps l’apanage des hommes, le métier de plombier est bien plus accessible qu’il ne parait. De la pose d’une vasque à la réparation d’une chaudière, voici une preuve que les femmes sont aussi capables que les hommes.

Le métier de plombier se conjugue au féminin

De plus en plus de femmes se sont mises à exercer certains métiers d’homme comme le métier de plombier. En effet, les femmes sont désormais disposées à intervenir en chantier comme en cas d’urgence en plomberie. Au même titre que les hommes plombiers, des femmes sont donc désormais en mesure de réaliser le dépannage d’une chaudière, comme la maintenance des canalisations et la réparation d’une fuite d’eau.

Bien que certains clients et hommes plombiers soient encore dubitatifs quant à la faculté des femmes plombiers, elles assurent être en mesure d’intervenir sur n’importe quel type de prestation lié à la plomberie. En effet, les femmes bénéficient des mêmes formations que les hommes, ce qui leur permettent de concurrencer parfaitement leur homologue masculin dans n’importe quel souci de plomberie. Mais malgré une forte implication des femmes dans la proposition de service en plomberie, on constate encore l’absence de parité dans ce milieu En effet, la plupart des femmes plombières sont surtout dirigées vers des travaux en chantier.

Femme plombier, comment se former ?

En quête d’une formation pour un futur métier ou en reconversion professionnelle, les femmes sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser au métier de plombier. En effet, pour le devenir il suffit de détenir un certificat en plomberie après une formation justifié dans le domaine. Mais un CAP d’installateur sanitaire ou d’installateur thermique est également valide pour devenir plombier.

Quoique, ce métier exige également de la part des femmes une certaine compétence à savoir l’assemblage et le façonnage des matériaux mais aussi la soudure. Toutefois, certaine décide aussi de s’auto-former et exerce le métier sans diplôme.

Mais dans tous les cas, les femmes ont leur place dans le domaine de la prestation en plomberie. Cependant elles ne représentent aujourd’hui que 1% des plombiers.

 

 

À propos de l’auteur

Stephane Jamison author

Laisser un commentaire